Andrew Garfield revient sur la déception The Amazing Spider-Man

Andrew Garfield revient sur la déception The Amazing Spider-Man©Sony Pictures, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 2 décembre

Deux ans après son dernier tour de piste dans le costume de l'homme-araignée, Andrew Garfield est récemment revenu sur son expérience, plutôt malheureuse, sur les deux blockbusters super-héroïques dans différents médias américains.

Alors qu'il participait à une table ronde du Hollywood Reporter en compagnie de plusieurs acteurs qui ont marqué l'année 2016, Andrew Garfield a évoqué sa déception entourant sa participation à "The Amazing Spider-Man" et sa suite "Le destin d'un héros", sortis respectivement en 2012 et 2014. Après avoir qualifié l'expérience de "brutale", l'acteur a fait écho à un commentaire de Dev Patel, déclarant : "J'aime ce que tu viens de dire, que tu avais l'impression de regarder un étranger et te sentais comme si tu perpétuais quelque chose de toxique, de vide et sans profondeur, peu importe ce qu'on essaie de faire."

Puis de continuer : "Je me disais qu'il y avait des millions de jeunes gens qui regardaient et qui avaient besoin de s'entendre dire 'Tu vas bien. Tu es vu très profondément'. Et le plus souvent cette opportunité n'est pas saisie, et c'est absolument dévastateur, ça brise le coeur parce qu'il y a tant de bien qui pourrait être fait grâce à ces films."

Une frustration déjà partagée

Plus tôt dans la semaine, c'était lors de l'émission de Variety Actors on actors qu'Andrew Garfield avait également discuté de son expérience sur les longs-métrages de Marc Webb. Face à Amy Adams, il expliquait ce qui l'avait poussé à accepter le rôle de Peter Parker : "J'ai eu la chance de travailler avec des acteurs incroyables et un très bon réalisateur. Mais j'étais très jeune − j'avais 25, 26 ans − et je me sentais moi-même jeune dans ma tête. J'avais participé à seulement quelques films à l'époque. Le projet m'attirait et j'avais le sentiment que c'était ce que je devais faire. J'ai appris beaucoup sur ce qui est bon pour sa carrière et ce qui ne l'est pas, ce à quoi il faut dire oui."

"Ce qui m'a dérangé dans cette expérience, c'est que l'histoire et le personnage n'étaient pas en premier sur la liste des priorités, au bout du compte. J'ai trouvé ça très, très problématique. J'ai accepté de me mettre au service d'une histoire et d'un personnage incroyable dans le costume duquel je me déguisais depuis l'âge de 3 ans. Tout cela a été compromis et ça m'a brisé le coeur. J'ai eu le coeur brisé, oui. Mais pas entièrement", conclut-il.

 
0 commentaire - Andrew Garfield revient sur la déception The Amazing Spider-Man
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]