Amy Adams : son coup de gueule sur les inégalités salariales à Holywood

Amy Adams : son coup de gueule sur les inégalités salariales à Holywood©Marechal Aurore, Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 25 novembre

Nombreuses sont les actrices à s'être déjà exprimées sur les différences de salaires entre hommes et femmes à Hollywood, mais Amy Adams apporte aujourd'hui une nouvelle pierre à l'édifice, en renvoyant le débat directement auprès des producteurs, à l'origine de cette inégalité.

C'est loin d'être la première fois que la question des salaires est abordée à Hollywood. Jennifer Lawrence était notamment montée au créneau l'année dernière à travers une lettre ouverte particulièrement éloquente intitulée "Pourquoi je gagne moins que mes partenaires à l'écran", où elle dénonçait le sexisme ambiant de l'industrie cinématographique. Interrogée au cours d'une table ronde pour The Hollywood Reporter à ce propos, Amy Adams a de son côté affiché un vrai ras-le-bol d'être sans cesse questionnée sur cette problématique, préférant renvoyer l'ascenseur directement aux décisionnaires.

S'adresser aux bonnes personnes

Entourée de Natalie Portman, Isabelle Huppert, Annette Bening, Emma Stone, Naomie Harris et Taraji P. Henson, Amy Adams est intervenue sur le sujet en réaction aux déclarations de l'héroïne de la série "Empire". Questionnée sur la représentation de la communauté afro-américaine au cinéma, Taraji P. Henson a ainsi répondu : "Avons-nous vu assez d'histoires d'Afro-américains à l'écran ? Non. Mais est-ce que Hollywood a été horrible avec moi ? Non. J'ai travaillé. Ai-je été payée comme je le mérite ? Voilà la question qu'on devrait se poser."

Une remarque sur laquelle Amy Adams n'a pas hésité à rebondir : "C'est à une table ronde de producteurs que vous devriez vous adresser : 'Pensez-vous que les minorités soient sous-représentées ? Pensez-vous que les femmes soient sous-payées ?'" On se souvient que l'actrice s'était retrouvée malgré elle au coeur du scandale des mails piratés de Sony en début d'année 2015, alors que certains échanges révélaient l'hallucinante différence de salaire entre les protagonistes féminines et masculins d'"American Bluff". Jennifer Lawrence et Amy Adams avaient ainsi touché 1,25 million de dollars pour le film tandis que Christian Bale, Bradley Cooper et Jeremy Renner avaient chacun gagné 2,5 millions, soit le double.

Et celle que l'on attend coup sur coup dans "Premier contact" et "Nocturnal Animals" d'enfoncer le clou : "On nous met toujours le couteau sous la gorge pour connaître notre opinion mais cette question n'est jamais posée. Je me demande 'Pourquoi est-ce que vous ne leur demandez pas ce qu'ils en pensent et ne mettez pas leur réponse en gros titres des journaux ?' Je ne veux plus faire la une des médias à cause de l'inégalité salariale."

 
0 commentaire - Amy Adams : son coup de gueule sur les inégalités salariales à Holywood
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]