Amityville : la maison hantée est à vendre

Amityville : la maison hantée est à vendre©DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 24 juin

Vous souhaitez vous expatrier aux États-Unis et vous n'êtes pas contre cohabiter avec quelques fantômes ? On a trouvé la maison parfaite pour vous ! En effet, la demeure qui a inspiré le roman Amityville Horror : A true Story de Jay Anson, publié en 1977, ainsi qu'une série de films, est à vendre.

Si cette habitation, située au 112 Ocean Avenue, dans la petite ville d'Amityville sur Long Island a si mauvaise réputation, c'est qu'un tragique fait divers y a eu lieu. Dans la nuit du 12 au 13 novembre 1974, Ronald DeFeo a massacré sa famille entière alors qu'ils dormaient dans leurs lits respectifs. Pour justifier le meurtre de ses parents et de ses frères et soeurs, le jeune homme a déclaré avoir été envoûté par des voix venant de la maison, ainsi que le diable lui-même.

Après ces évènements, George et Kathy Lutz et leurs trois enfants s'installent dans la maison, avant de la quitter au bout de 28 jours en prétendant avoir été terrorisés par une présence maléfique. C'est le témoignage de cette famille, raconté dans le livre d'Anson, et les phénomènes étranges dont ils ont soi-disant été victimes qui ont inspiré le film d'horreur de Stuart RosenbergAmityville, la maison du diable, sorti en 1980. Ce long-métrage a eu droit à de nombreuses suites ainsi qu'un remake en 2005, sobrement intitulé Amityville, avec Ryan Reynolds dans le rôle principal.

Quiconque a vu ces films, ne voudrait donc pour rien au monde habiter dans cette maison de l'horreur. Et pourtant, elle est aujourd'hui à vendre pour la coquette somme de 850.000 dollars, soit environ 750.000 euros. La demeure de style colonial, retapée par les derniers propriétaires, contient pas moins de cinq chambres et quatre salles de bain qui ont de quoi faire rêver. Alors, si les esprits ne vous effraient pas, vous savez où vous rendre. Sachez cependant que les amateurs d'histoires glauques et autres fans d'épouvante se donnent souvent le mot pour venir contempler la maison. Ce qui fait dire à Joanne Milles, l'agent immobilier en charge de la vente, que la maison est bel et bien hantée, mais seulement "par les curieux qui rendent la vie difficile aux gens qui habitent ici". Vous êtes prévenus.

 
1 commentaire - Amityville : la maison hantée est à vendre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]