American Ultra : le scénariste inquiet pour l'avenir des films originaux

American Ultra : le scénariste inquiet pour l'avenir des films originaux©2015 Concorde Filmverleih GmbH, DR
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 25 août

La semaine dernière sortait en salles American Ultra, la comédie d'action dont Kristen Stewart et Jesse Eisenberg se partagent l'affiche. Toutefois, le week-end dernier, les premiers résultats du box-office n'ont guère suivi la promotion autour du film puisque seuls 5,4 millions de billets verts sont revenus dans la caisse des producteurs. Le scénariste Max Landis fait aujourd'hui part de ses inquiétudes et relance un débat très actuel.

Les films originaux sont-ils condamnés ? Début août, le scénariste assistait au flop monumental des 4 Fantastiques de Josh Trank, avec qui il a co-scénarisé le surprenant Chronicle en 2012 dans lequel on retrouvait d'ailleurs Michael B. Jordan. Cette semaine, c'est au tour de Landis de goûter au revers d'American Ultra dont il a peaufiné l'intrigue. Très bavard sur Twitter, le scénariste s'est reporté sur ses 44.000 followers : "Voici une intéressante question : American Ultra a été battu au box-office, derrière Mission : Impossible et Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E. American Ultra a aussi été battu par Hitman : Agent 47 et Sinister, descendus par la critique, alors qu'il avait de meilleurs avis. Ce qui m'amène à une énigme : pourquoi ?"

Son histoire d'agent secret qui subit un lavage de cerveau n'a certes pas déchaîné les passions, mais Landis estime que le film de Nima Nourizadeh avait pourtant tout pour plaire : "American Ultra avait une bonne pub, de grosses stars, une idée fun, et honnêtement c'est un bon film. Certainement meilleur, selon l'opinion d'internet, que d'autres choses sorties le même jour. Si vous l'avez vu, vous ne l'avez probablement pas détesté, alors je me retrouve avec un truc bizarre, qui est qu'American Ultra a été battu par une suite, une suite-reboot, un biopic, une suite et un reboot." Visiblement très confiant sur la qualité de son scénario, Landis parle même... d'une suite. Dans celle-ci intitulée International Ultra, Kristen Stewart serait l'héroïne et Jesse Eisenberg deviendrait le méchant suite à un nouveau lavage de cerveau.

Max Landis pose une bonne question que beaucoup abordent aujourd'hui, mais il confond peut-être deux concepts : originalité et créativité. Si le premier n'est pas garantie de succès, le second peut véritablement faire tout un film. Preuve en est du succès de films comme Whiplash et Boyhood l'année dernière, et de l'échec du reboot des 4 Fantastiques. Finalement, sa déclaration est sans doute plus le fruit de la déception...

 
0 commentaire - American Ultra : le scénariste inquiet pour l'avenir des films originaux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]