À bras ouverts : le film de Christian Clavier continue de faire polémique

À bras ouverts : le film de Christian Clavier continue de faire polémique©SND, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 20 décembre

Sept mois après l'annonce du projet, le scandale autour du prochain long-métrage de Philippe de Chauveron et Christian Clavier se poursuit. En cause, le premier teaser d'"À bras ouverts", dévoilé il y a quelques jours sur la toile.

Cette nouvelle collaboration n'a sans doute pas fini de faire parler d'elle. Trois ans après le carton surprise de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?", Philippe de Chauveron et Christian Clavier remettent le couvert avec "À bras ouverts", une comédie se voulant dans la même veine que la précédente, qui se joue des clichés racistes et xénophobes. Sauf que cette fois-ci, la pilule ne passe pas.

Malaise général

Le changement de titre n'y aura rien fait : "À bras ouverts" - anciennement intitulé "Sivouplééé" - ne fait pas franchement l'unanimité. Déjà fortement décrié lors de l'annonce du projet, le film semble confirmer un peu plus aujourd'hui sa mauvaise cote après la découverte d'un premier teaser toujours plus stigmatisant envers la population Rom. Le pitch en lui-même, déjà, a de quoi questionner : "Figure de la scène littéraire et médiatique française, Jean-Étienne Fougerole est un intellectuel humaniste marié à une riche héritière déconnectée des réalités. Alors que Fougerole fait la promotion dans un débat télévisé de son nouveau roman 'À bras ouverts', invitant les plus aisés à accueillir chez eux les personnes dans le besoin, son opposant le met au défi d'appliquer ce qu'il préconise dans son ouvrage. Coincé et piqué au vif, Fougerole prend au mot son adversaire et accepte le challenge pour ne pas perdre la face. Mais dès le soir-même, on sonne à la porte de sa somptueuse maison de Marnes-la-coquette... Les convictions des Fougerole vont être mises à rude épreuve !" En avril dernier, le cinéaste Tony Gatlif qualifiait notamment le projet d'"horreur" et de "dégueulasse".

Des internautes dépités

Et les premières images du long-métrage de Philippe de Chauveron n'ont fait que cristalliser les peurs de nombreux internautes : "À bras ouverts" s'annonce comme une comédie caricaturale à l'extrême des populations Roms. Un triste constat qui n'a pas manqué de scandaliser nombre de spectateurs, notamment sur les réseaux sociaux. De même, sur la chaîne Youtube du distributeur, la vidéo affiche un ratio assez significatif entre les avis positifs et négatifs. À l'heure où nous écrivons ces lignes, 618 cinéphiles ont apposé un pouce vers le bas sur cette brève bande-annonce, tandis que seulement 107 semblent l'avoir appréciée. Et pour mettre fin à la série de réactions outrées des internautes, le SND a purement et simplement décidé de désactiver les commentaires.

Remarquons d'ailleurs l'absence au générique de deux acteurs initialement annoncés au casting : Anne Dorval remplacée par Elsa Zylberstein et François Damiens qui a cédé sa place à Ary Abittan. Si aucune raison n'a été donnée pour justifier leur départ soudain, on peut aisément imaginer qu'ils aient finalement préféré décliner le projet. Attendu en salle pour le 4 avril prochain, "À bras ouverts" nous réserve sans doute encore bien des surprises d'ici sa sortie.

 
0 commentaire - À bras ouverts : le film de Christian Clavier continue de faire polémique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]