9 mois ferme : la nouvelle comédie loufoque de Dupontel

9 mois ferme : la nouvelle comédie loufoque de Dupontel

9 mois ferme

A lire aussi

publié le 16 octobre

Quatre ans après Le Vilain , Albert Dupontel retrouve sa triple casquette préférée de scénariste, acteur et réalisateur pour 9 mois ferme , sa nouvelle comédie dans laquelle il donne la réplique à une Sandrine Kiberlain plus exaltée que jamais. L'actrice y incarne Ariane Felder, une jeune juge aux moeurs strictes et célibataire endurcie, qui découvre avec stupeur qu'elle est enceinte. Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est que d'après les tests de paternité, le père de l'enfant n'est autre que Bob, un criminel poursuivi pour une atroce agression ! Ariane, qui ne se souvient de rien, tente alors de comprendre ce qui a bien pu se passer et ce qui l'attend.

C'est en voyant le documentaire de Raymond Depardon 10è chambre - Instants d'audience en 2003 qu'Albert Dupontel a l'idée de 9 mois ferme. "J'ai pris beaucoup de notes, des morceaux de dialogues, des résumés du système judiciaire, un mélange d'envies et de possibilités que je me suis efforcé de mettre bout à bout", explique-t-il. Mais loin de lui l'idée de faire un film "sérieux". Avec 9 mois ferme, le cinéaste renoue avec l'humour burlesque et cynique qu'on lui connaît. "Mon personnage est une sorte de cousin germain de Bernie. Il est perdu, décalé, naïf, touchant, très spectaculaire dans son phrasé et dans son raisonnement. C'est un rebut mais ce n'est pas de sa faute", confie-t-il à Metronews. "Les marginaux me touchent. J'ai du mal à expliquer pourquoi... Peut-être parce qu'ils sont spectaculairement rejetés", poursuit Dupontel. 

Initialement prévu pour être tourné en anglais, 9 mois ferme devait alors être porté par Emma Thompson et Ewan McGregor . Mais au vu des contraintes d'un tel projet, le cinéaste a finalement décidé de revenir en France et de confier le rôle principal féminin à Sandrine Kiberlain, un personnage haut en couleurs qui vaut à l'actrice l'une de ses plus belles performances. 9 mois ferme est actuellement en salles.

 
0 commentaire - 9 mois ferme : la nouvelle comédie loufoque de Dupontel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]