50 Nuances plus sombres : un film plus hot et une folle rumeur

50 Nuances plus sombres : un film plus hot et une folle rumeur©Universal International Pictures, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 9 novembre

La planète Cinquante Nuances de Grey s'active cette semaine. D'abord à travers une rumeur qui voudrait que la star masculine du premier opus soit remplacée puis avec la confirmation que le second volet sera, a priori, plus torride !

Et si Jamie Dornan ne reprenait pas le rôle du riche homme d'affaires amateur de sado-masochisme Christian Grey dans "Cinquante Nuances plus sombres" ? Cette rumeur improbable a récemment fait surface sur la Toile. Il se murmure même que l'interprète du vampire Damon dans la série "The Vampire Diaries", Ian Somerhalder, pourrait se glisser dans la peau de Grey à la place de l'Irlandais.

Une rumeur infondée

Problème, les deux suites de "Cinquante Nuances de Grey", "Cinquante Nuances plus sombres" et "Cinquante Nuances plus claires", sont déjà en boîte. Les longs-métrages ont été tournés à la suite cette année, toujours avec Jamie Dornan et Dakota Johnson (l'ingénue Anastasia Steele), à Vancouver mais aussi à Paris et sur la Côte d'Azur. Un fait que l'acteur n'a pas manqué de noter quand il a été interrogé sur la rumeur par l'animateur Jimmy Kimmel durant son talk-show.

"Non, je ne sais rien à ce propos. Ce serait vraiment dur à faire pour les producteurs vu que nous avons tourné les deux films. Ce serait une erreur très coûteuse !", a déclaré le comédien. Avant d'ajouter avec humour à propos de Ian Somerhalder : "Mais bonne chance à lui. Je pense qu'il sera super."

Une suite encore plus torride

D'autre part, "Cinquante Nuances plus sombres" a récemment obtenu la classification R aux États-Unis, ce qui veut dire qu'il sera déconseillé aux moins de 17 ans non accompagnés. C'était déjà le cas pour le premier opus mais les justifications de cette restriction ont changé.

En 2015, le premier film avait été classé R pour un "fort contenu sexuel à travers les dialogues, un comportement inhabituel et de la nudité à l'écran". Le second long-métrage aura, quant à lui, un "fort contenu érotique et sexuel et de la nudité à l'écran". La température devrait donc grimper encore plus haut dans les salles en 2017 !

 
1 commentaire - 50 Nuances plus sombres : un film plus hot et une folle rumeur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]