50 Nuances plus sombres : que faut-il attendre de cette suite ?

50 Nuances plus sombres : que faut-il attendre de cette suite ?©Universal Pictures International France, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 13 septembre

À moins de cinq mois de la sortie du très attendu "50 Nuances plus sombres", Universal commence à faire monter la température. Le studio vient de dévoiler une affiche et un premier teaser du film, annonçant tous deux la bande-annonce, qui devrait arriver dans la soirée.

Les mauvaises critiques de "50 Nuances de Grey" n'y ont rien fait : le film adapté de l'oeuvre d'E.L. James a cartonné à sa sortie dans les salles du monde entier l'an dernier, rapportant plus de 571 millions de dollars pour un budget de 40. Et sa suite, prévue pour le mois de février prochain, ne devrait pas être en reste si l'on en croit l'engouement des fans pour chaque nouvelle image du film.

Une atmosphère sensuelle dans la lignée du premier volet

Dévoilés ce lundi en fin de journée, l'affiche et le teaser de "50 Nuances plus sombres" n'ont pas manqué leur effet. Au programme de cette brève vidéo, on retrouve en toute logique les ingrédients qui ont fait le succès du précédent volet : musique langoureuse, ambiance sensuelle, feux d'artifice, talons hauts, et masques vénitiens. Et cette question, posée par le milliardaire amateur de sado-masochisme à sa jeune amante : "Es-tu intriguée ?" Le ton est donné. Et les fans ne devraient pas être déçus tant ce deuxième opus semble s'inscrire dans la continuité directe de son prédécesseur malgré le changement de réalisateur (Sam Taylor-Johnson a cédé sa place à James Foley).

Une suite plus sulfureuse ?

Si "50 Nuances de Grey" n'avait pas franchement tenu ses promesses sulfureuses, ce nouveau volet devrait offrir au public un spectacle un brin plus hot. D'autant que la relation entre Anastasia (Dakota Johnson) et Christian (Jamie Dornan) devra affronter encore bien des obstacles, parmi lesquels, le retour de l'ex-maîtresse de l'homme d'affaires. Cette dernière, incarnée par Kim Basinger, n'est autre que celle qui l'a initié aux plaisirs des pratiques SM.

Rappelons que dans "50 Nuances plus sombres", Anastasia, qui a rompu avec Christian pour se consacrer à sa carrière de jeune éditrice, ne parvient pas à le sortir de ses pensées et peine à résister lorsque celui-ci lui propose un nouveau contrat. Si l'on peut donc miser sur des retrouvailles torrides entre les deux amants, ce deuxième opus devrait en outre nous permettre d'en apprendre davantage sur l'âme tourmentée du charismatique goldenboy. À découvrir en salle le 8 février prochain.

 
0 commentaire - 50 Nuances plus sombres : que faut-il attendre de cette suite ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]