5 figures historiques malmenées par Hollywood

5 figures historiques malmenées par Hollywood©Sony Pictures Entertainment, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 31 juillet

Les films historiques sont légion au cinéma. De tous temps, les vies de plusieurs grandes figures de l'Histoire ont ainsi été racontées à la sauce hollywoodienne. Et, si certains longs-métrages respectent scrupuleusement la réalité des faits, la plupart prennent des libertés plus ou moins grandes avec leurs sujets. Revenons sur cinq personnages historiques qu'Hollywood a altérés plus que de raison.

Marie-Antoinette

La vie de la dernière reine de France et de Navarre, Marie-Antoinette d'Autriche, a beaucoup inspiré le cinéma. En 2006, Sofia Coppola présente en compétition du Festival de Cannes "Marie-Antoinette", une version très personnelle de la vie de la célèbre reine. Dans le film, Marie-Antoinette (Kirsten Dunst) est présentée comme une jeune femme frivole, pourrie gâtée et presque antipathique, se souciant plus de shopping, de pâtisseries et de champagne, que de considérations politiques. Une vision bien loin de la réalité historique.

Commode

Dans "Gladiator" de Ridley Scott, Commode (Joaquin Phoenix) est l'antagoniste du héros et est présenté comme un homme mégalomane à l'ambition démesurée. Il fait assassiner son père, l'empereur Marc Aurèle, pour prendre sa place sur le trône et entretient des pensées incestueuses envers sa soeur. Dans la réalité, rien de tout ça. Commode ne s'intéressait d'ailleurs pas à la politique mais bien plus au cirque. De plus, il régna douze ans, une durée bien plus longue que dans le film, et mourut assassiné dans son bain par un esclave et non en combat singulier dans une arène.

Pocahontas

En 1995, Disney sort sa version de l'histoire de Pocahontas. Un dessin-animé destiné aux enfants qui est très éloigné de la vie de la réelle Pocahontas. Dans le film d'animation, elle est jeune adulte au moment où elle rencontre John Smith dont elle tombe follement amoureuse. En réalité, elle avait entre 10 et 12 ans quand elle rencontra le navigateur et ils n'ont vraisemblablement jamais été en couple. Ils étaient seulement liés par une forte amitié. On ne sait même pas si Pocahontas l'a réellement sauvé de la mort à la suite de sa capture par la tribu de cette dernière. De plus, après le départ de Smith, elle fût enlevée par les Anglais, mariée de force puis mourut à 22 ans.

George VI

"Le discours d'un Roi", film multi-récompensé de Tom Hooper, raconte la relation entre le Roi George VI (Colin Firth) et son thérapeute de langage, qui l'aida à vaincre son bégaiement. Le long-métrage exagère largement le handicap du roi pour un effet plus dramatique et centre son intrigue dans les années 30 alors que le roi a en réalité commencé ses leçons dans les années 20. De plus, il fit des progrès en quelques mois et non en plusieurs années comme le suggère le film. D'autre part, l'amitié entre George VI et son thérapeute n'a jamais atteint le point où ce dernier l'appelait "Bertie", il s'adressait à lui en le nommant "Votre Majesté".

Franklin D. Roosevelt

"Pearl Harbor" de Michael Bay a essuyé de nombreuses critiques à sa sortie, notamment pour toutes ses inexactitudes historiques. La palme revient d'ailleurs à une scène où le Président Roosevelt (Jon Voight) se lève de son fauteuil après un discours emballé pour convaincre ses généraux d'attaquer le Japon. Seulement, à l'époque, le président américain souffrant de la polio, était cloué à son fauteuil roulant, qu'il n'aurait pas pu quitter malgré toute sa bonne volonté.

 
0 commentaire - 5 figures historiques malmenées par Hollywood
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]