5 baisers de cinéma qui cachent bien leur jeu

5 baisers de cinéma qui cachent bien leur jeu©Warner Bros., DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 1 août

Ah, le cinéma ! Cet art qui nous fait rêver encore et toujours quand il s'agit d'amour... On ne compte plus les baisers langoureux, les bisous sous la pluie et les embrassades sauvages qui nous ont fait vibrer devant nos écrans. Pourtant, les plateaux de tournage ne sont pas souvent les endroits les plus romantiques du monde. Vanity Fair nous propose une petite compilation de scènes pas si idylliques qu'on pourrait le croire. Découvrez l'envers du décor de cinq baisers culte.

Rhett et Scarlett dans "Autant en emporte le vent"

L'histoire d'amour entre le cynique Rhett Butler et l'obstinée Scarlett O'Hara dans "Autant en emporte le vent" est une des plus épiques de l'Histoire du cinéma. Les baisers échangés par Clark Gable et Vivien Leigh ont subjugué des milliers de spectateurs depuis la sortie du film de Victor Fleming en 1939. Pourtant, le tournage de ces scènes n'avait rien de glamour. Leigh se souvient : "Embrasser Clark Gable dans 'Autant en emporte le vent' n'était pas si excitant. Son dentier avait parfois une odeur abominable".

Peter et Mary Jane dans "Spider-Man"

Il fut un temps où Spider-Man rimait avec Tobey Maguire. Dans le premier film de la trilogie de Sam Raimi, le héros échange un doux baiser avec sa future petite-amie. Particularité de ce moment romantique sous la pluie : le baiser est à l'envers, homme-araignée oblige. L'acteur n'a jamais oublié cette scène qu'il considère comme "probablement la plus difficile du tournage." Il explique : "Quand on a tourné cette scène, j'étais suspendu à l'envers, il était super tard dans la nuit, il pleuvait, et j'avais de l'eau de pluie qui ne cessait de me rentrer dans le nez. Puis, quand Kirsten fait glisser mon masque pour m'embrasser, là, je n'avais plus du tout d'air...".

T.R et Alicia dans "Les Enchaînés"

"Les Enchaînés" ou comment Alfred Hitchcock fit fi du code de censure en vigueur à l'époque du tournage, qui interdisait les baisers de plus de trois secondes à l'écran. Dans une magnifique scène, les amoureux que jouent Ingrid Bergman et Cary Grant partagent pourtant une embrassade de deux minutes. Le légendaire réalisateur a demandé aux acteurs de séparer leurs lèvres toutes les trois secondes pour se murmurer des mots doux ou se pousser d'un coup de nez puis de reprendre le baiser. Le résultat est un des baisers les plus intimes et érotiques filmés par le maître du suspense.

Ennis et Jack dans "Le secret de Brokeback Mountain"

"Le secret de Brokeback Mountain" raconte l'histoire d'amour compliquée entre deux cow-boys des temps modernes. Les scènes de sexe et de baisers ont été un défi à tourner pour les acteurs Jake Gyllenhaal et Heath Ledger. "S'embrasser était comme un exutoire. C'était super agressif, quelque chose de très fort entre nous. D'ailleurs, les moments où l'on s'embrasse dans le film ressemblaient beaucoup aux moments où l'on se bat" se souvient Gyllenhaal.

Marcello et Sylvia dans "La Dolce Vita"

"La Dolce Vita" de Federico Fellini est certainement un des films italiens les plus cultes. Quiconque a vu le film, n'a pu oublier la scène partagée par Marcello Mastroianni et Anita Ekberg dans la fontaine de Trevi. Les personnages ne font que s'effleurer les lèvres mais la scène est sensuelle à souhait. Le tournage, en revanche, n'a pas été une partie de plaisir pour Mastroianni qui souffrait énormément du froid. Pour se réchauffer, l'acteur a bu une bouteille de vodka avant de tourner la scène et portait une combinaison de plongée sous ses vêtements.

 
0 commentaire - 5 baisers de cinéma qui cachent bien leur jeu
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]