3 films à ne pas voir en pleine canicule

3 films à ne pas voir en pleine canicule©Bischoff Peter, Abaca
A lire aussi

Roxane Mansano, publié le 19 juillet

Ciel bleu, chaleur et soleil ! Alors que les habits rapetissent et que le thermomètre est au bord de l'explosion, voici 3 films qui ne vont pas vous rafraîchir.

Loin de la brise d'été et de la bouffée d'air frais, la canicule nous donne chaud, voire trop chaud ! Alors que les conditions météorologiques ne finissent pas d'inspirer réalisateurs et producteurs, la canicule prend souvent place dans un contexte de sexualité ou de violence au cinéma. Petit retour sur trois films qui abordent le sujet de la canicule.

Young Ones, de Jake Paltrow (2014)

Aridité et sècheresse... voici la toile de fond d'un monde sans eau. Young Ones traite d'un monde post-apocalyptique où l'eau est devenue rare, entraînant ainsi convoitise et violence. Une intrigue qui mélange western et science-fiction, tout en abordant des thèmes comme la filiation, mettant en avant un drame familial qui découle de cette situation de départ. Les jeunes acteurs, Elle Fanning, Nicholas Hoult et Kodi Smit-McPhee offrent une très belle prestation. Ne pas oublier une grande bouteille d'eau pour regarder ce film !

Summer of Sam, de Spike Lee (2000)

Un été caniculaire frappe la ville de New York en 1977. Alors que la ville suffoque déjà de chaleur, un tueur en série surnommé le Fils de Sam sévit dans le quartier du Bronx. La presse n'hésite pas à faire dans le sensationnel et à se plonger dans une course frénétique afin de pousser leurs ventes. Une atmosphère étouffante qui entraîne New York dans la terreur et la paranoïa. Summer of Sam fait référence à un vrai serial-killer, David Berkowitz. Spike Lee y décrit le climat de l'époque, mais aussi l'apparition du punk rock. Il souhaite évoquer l'été 77, tel que les New-Yorkais l'ont vécu.

La Piscine, de Jacques Deray (1969)

Une piscine, de la sensualité, des corps moites mais également de la tension, de la jalousie et des faux-semblants. Dans La Piscine, Jean-Paul (Alain Delon) et Marianne (Romy Schneider) forment un couple et profitent de leurs jours heureux dans leur villa de Saint-Tropez. En tout cas en apparence, car l'arrivée d'une personne va troubler cette tranquillité. La piscine devient alors un personnage à part entière, témoignant d'une dualité entre une surface calme mais aussi trompeuse. L'eau est un élément incontournable dans le monde cinématographique pour traiter de la chaleur. Inévitable pour se rafraîchir, que ce soit en bord de mer ou à la piscine, cet oasis peut vite devenir votre pire cauchemar !

Vous êtes prévenu(e)s, la température n'a pas fini d'augmenter.

 
1 commentaire - 3 films à ne pas voir en pleine canicule
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]