120 battements par minute taclé par un producteur homophobe ?

120 battements par minute taclé par un producteur homophobe ?©Salzgeber & Co. Medien GmbH, DR
A lire aussi

Anthony Vincent, publié le 21 septembre

En apprenant que le film de Robin Campillo représentera la France aux Oscars, Vincent Maraval, responsable des ventes internationales du film concurrent "Le Redoutable", s'est fendu de deux tweets jugés homophobes.

Déjà couronné du Grand Prix du Jury et du Prix Fipresci (prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique) à Cannes, ainsi que du Prix du Public au Festival du Film de Cabourg, "120 battements par minute" représentera la France aux Academy Awards 2018. Au grand dam de Vincent Maraval, responsable des ventes internationales du long-métrage concurrent potentiel dans la catégorie du Meilleur film étranger aux Oscars, "Le Redoutable".

Lorsque le mensuel SoFilm a annoncé sur Twitter, le 19 septembre 2017, l'entrée en compétition de "120 battements par minute" aux Oscars, le producteur concurrent s'est immédiatement fendu d'un tweet sans équivoque : "La desgreable impression de se faire enculé (sic)." En plus d'être fâché avec son clavier et les règles élémentaires de la grammaire, il persiste et signe un deuxième tweet légèrement plus imagé : "J ai vu le campillo, ça m à retourné (sic)."

Des messages polémiques, que les Inrocks qualifient d'"homophobie décomplexée" dans un article paru le 20 septembre, rappelant "que le film de Campillo évoque une époque où ceux qui prenaient plaisir à s'enculer en crevaient, par dizaines de milliers, dans l'indifférence de la société et des pouvoirs publics". Vincent Maraval assume en répondant sur Twitter : "j adore les blagues homophobes anti sémites racistes anti catho et tout ce pquoi la bonne pensée parisienne a défilé il n y a que 2 ans (sic)."

 
5 commentaires - 120 battements par minute taclé par un producteur homophobe ?
  • avatar
    hermes55 -

    Deux réactions à avoir :
    1- l'exclusion du film "Le redoutable" de la compétition
    2- Le boycott de tous les films de ce producteur (Michel Hazanavicius) et ceux du distributeur (Louis Garrel).

    Pour moi, c'est tout vu !

  • avatar
    CROKNONOS -

    Un journaleux scribouillard qui donne des leçons d'orthographe, on croit rêver !😁😁😊😊

  • avatar
    maheut -

    bof, encore un film pour les admirateurs d'Anne Hidalgo et sa clique de bobos

  • avatar
    jm2408 -

    Il y en a marre de tout ces films sur les homos ou les lesbiennes ...je n'ai rien contre les homos, ni contre les lesbiennes, sauf qu'il/elles envahissent notre quotidien , jusqu' à nous faire croire que nous les hétéros nous sommes des has been ...
    Je m'en fout que ces mecs ou ses filles prennent leur pied entre eux ou elles, mais qu'on arrête de nous dire que ce sont des communautés ... C'est uniquement un effet de mode , pour faire "bien" il faut être homo / lesbienne.

    120 battement par minute est peut être trés bien, mais je n'irai pas le voir :
    LE SUJET ME FAIT CHIER

    avatar
    hermes55 -

    Personne ne vous oblige à aller les voir !

    Et nous, vous nous faite chier avec votre avis, qui n'est qu'un effet de mode (l'homophobie).

  • avatar
    Jeandulo -

    Sodome et voila que la France ressemble à une partouze de géante où la class société est pourrie jusqu'à la moelle ça pue la M...........e excusez-moi l'expression !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]